Partagez

                                 Ô Chêne ! ( Dialogue : Chêne et Princesse des îles ) .

sous-le-TITRE.jpg

J’ai offert FEMME ARBRE à l’artiste et dans ce silence forestier, je décide de tatouer mes empreintes dans cette forêt ancestrale :

dialogue-du-chene.jpg

Mon nom restera gravé dans cette écorce .

Ce chêne vieillissant se renforce ,

Il ne veut pas mourir

Incendies ou briseurs, il faut réagir !

2eme-strophe.jpg

Une entaille de ma plume et la sève veut fuir

C’est son sang,  ce tan de cuir !

Je ne l’abîme pas,  j’écris ma griffe !

Une vieille branche me gifle .

dialogue-princesse.jpg

– Ô chêne ! Ce n’était que ma signature

Je ne suis qu’une sirène d’écriture .

– Ô dame ! Je ne vous veux aucun mal

Je suis si vieux et avec les feux tout sale !

dialogue-du-chene-1.jpg

– Je suis devenu méchant car je ne veux pas finir

Dans une scierie, dans une cheminée à cuire

Ou dans un déluge de volcan; je veux au printemps

Reverdir dans ma forêt, être un géant !

dialogue-princesse-1.jpg

– Ô chêne, tu vivras avec mon nom sur tes bras !

Je partirai bientôt rejoindre mon île là-bas

Et mon Tan rouge* sera mon refuge

Je prendrai ta défense, je serai ton juge !

5eme-strophe-tan-rouge.jpeg

Ô Chêne ! Je dirai aux hommes des bois

Que lors des préparations des grands froids

De t’élaguer en douceur, de te caresser sans frémir

De te parler et tu ne dois pas blêmir !

dialogue-princesse-3.jpg

A chaque saison, tu nous livres mille beautés

Du vert, du jaune, du rouge… Des couleurs variées !

Tes racines tremblent et ont besoin de se réchauffer

En hiver, tes feuilles de tapis les recouvrent à tes pieds .

2eme-strophe-1.jpg

Moi non plus,  je ne veux pas mourir dans le noir

Les écrits sur ton corps sont mes derniers espoirs.

Oh ! Quand je mourrai, toi tu vivras encore des millénaires

L’arbre est plus puissant que l’homme dans notre ère !

dialogue-du-chene-2.jpg

– Le poète ne meurt jamais ! Sacralisée de mes mains

Une stèle commémorative ornera mon corps de tanin:

Car vous serez la-haut dans vos montagnes majestueuses ,

En une sculpture féerique sur une pierre tombale lumineuse.

gif-titre-1.gif

– Ô MON CHÊNE SYMBOLIQUE

Tu seras constamment royal et magnifique

– Ô PRINCESSE DES ÎLES , VOUS , toujours  poétique !

sous-le-TITRE-1.jpg

LUCYE RAYE 19 août 2018

*Le Tan Rouge est un arbre endémique des Mascareignes ( voir wikipédia )

Un endroit symbolique pour la Princesse des îles : photo de Cilaos vue du plateau de chênes !

FIN-DU-TEXTE-CILAOS.jpg



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 216 votes