Ô Loup!

Ô Loup!
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

Un troupeau
Se faisant tondre
Laine sur le dos
Écoutait un berger
Raconter l’histoire
De l’agneau égaré
À la nuit tombée
Toute de cauchemars
Et d’abondantes suées
De cœur trop sensible
L’agneau du printemps
Seul, entend l’inaudible
Le pas feutré du meurtrier
Dans la profondeur noire
Mais d’effroi il ne peut crier
Prenant pour griffe
Sur son frêle jarret
La branche d’un if
Son sang de glace
Au petit jour
Figé sur place
Il se trouva
Nez à nez avec la bête
Et vice-versa.
Prenant peur
Pattes à son cou
Il détala à toute vapeur
Vers le ravin
Où il s’élança
Le pauvre, en vain
Guidé par le vent
Le loup l’y trouva
Plus mort que vivant
«Achève-moi
Triste assassin»
L’agneau larmoya
«Vois ton geôlier
Car pour cela
Tu peux t’y fier
Qui n’est rentable
Je te le dis
Finit sur sa table»
«Par pure cruauté
Ne pourriez-vous
Sur le champs m’exécuter»
«Rumeurs et contes
Que ces crimes
Colportés sur mon compte
Je n’écoute que la faim
Et je t’assure que ma quête
N’a jamais d’autre fin»
Ainsi prévoit la nature
Pour offrir à chacun
Sa juste part de nourriture
Sur ce, il lui fit grâce
Connaissant ailleurs
Proie plus grasse
Et par la force de ses crocs
Le hissa par le chignon
Jusqu’en haut
Sa surprise n’en fût
Que plus brutale
Lorsqu’à l’affût
Le berger fit motion
Et plein feu sur lui
À répétition
Il lâcha prise
Et disparu dans le sous-bois
Subrepticement comme la brise
L’agneau, encore tremblotant
Voulut expliquer…
Mais n’eut pas le temps
Car l’homme le frappa
De si horrible façon
Que de vie à trépas
Il passa sans retour
Le tueur n’ayant souci
Que d’en finir sans détour
Déjà à la maison
La bergère marâtre
Attisait les tisons
Penchée sur l’âtre
N’épargnant pas le fagot
Pressée de rôtir
Le tendre gigot
De l’agneau martyr
Repu et rotant
Le berger en soirée
Ayant tout son content
Racontait encore l’histoire
De l’agneau égaré
Mais cette nuit là
Un frisson le parcouru
Lorsque le loup hurla
Le troupeau endormi
Ne savait pas
Qu’un loup était leur ami
La morale de cette histoire
Ne vous laissez pas
…conter d’histoire!


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.43 sur 14 vote(s)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: