Partagez

Ô toi ma mère

Ma Béatrice

Ô toi ma mère
Source de mon bonheur
Ô toi ma mère
Ô ma douceur

Ô toi ma mère
Tu as beaucoup souffert
Pour moi par la douleur
Acideuse et trop ameur

Ô toi ma mère
Tu m’as trop aimé
Ô toi Jésus le seigneur
Merci de cette âme

Qui a longtemps souffert
Et pleuré en concert
Qui as le bon coeur
De protéger mon coeur

Dans les épines
Surtout dans l’air
Il fait l’heure
Pour moi d’obéir

Je dois accepter la misère
Par votre sacrifice
Pour un poète consciencieux
Merci mon veilleur.

Ô toi ma mère
Vraiment c’est à travers
Ma naissance que j’ai découvert
Qu’il te faut un protecteur

Tu es mon guérisseur
Tu es ma meilleur
Tu es ma lumière
Ô toi ma mère

Ah! Mon enfançon
Ne soyez jamais méchant
Soyez comme un éléphants
N’aimez pas l’argent

Merci ma mère
Je ne peux jamais te trahir
Je ne peux jamais te fuir
Ô toi ma mère…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 4 votes