Partagez

Oh Jeanine
Je suis peut-être sans talent
C’est écrit dans vos commentaires
Bah , c’est pas vraiment important
Mais vos propos sont si lapidaires

Qu’ils me donnent envie de répondre à ma manière
Un poète se nourrit d’émotions
Il s’affranchit parfois des règles, des critères
Pour s’adonner à sa passion

Il laisse courir sa plume en liberté
Au gré de son inspiration
A la mienne j’aime donner de la spontanéité
Que m’importe vos appréciations

Un poème c’est comme une invitation
Le poète vous ouvre les portes de son esprit
Comme il le ferait de sa maison
Doit-il de ses invités souffrir le mépris

Oh Jeanine
N’est ce pas un sérieux manque d’éducation
Lorsqu’on est invité gracieusement à une table
Envers son hôte , aurait-on idée d’un tel manque de considération
Avec un comportement aussi pitoyable ?

Car non contente, de descendre mes poèmes
Sur la ligue avec vos commentaires
Vous m’insultez sur ma page et vous voudriez que je vous aime
Que m’importe que vous ne soyez pas une supporter

Allez y donc de vos ridicules commentaires
Sur la Ligue je ne peux rien y faire
Sur ma page, je vous bloque, navrée de vous déplaire
Vous irez ailleurs jouer les protestataires

Oh Jeanine
Vous me recommandez de cesser d’écrire
Hélas non ce ne sera pas encore ce soir
Que j’accèderai à vos désirs
Tant pis pour vous, je vais vous décevoir

De connaître le monde de la poésie , vous vous targuez
Mais vous semblez oublier que le poète est un rebelle
Pour qui la poésie est un espace de liberté
Rassurez vous mes écrits n’iront pas à la poubelle
©Copyright 2016 Mado CHRISTOPHE



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.93 sur 29 votes