Partagez

      

               Oh  punaise  (sonnet marotique)


  La canicule, un phénomène, oh dangereux,

  Une touffeur pesante, elle met mal à l’aise.

  Le macadam brûlant en terre bordelaise,

  Sur la banquise même un froid non rigoureux.


  La chaleur et le froid, un combat vigoureux,

  Une effluve d’argile embaume donc la glaise.

  Foudroyante colère où tremble la falaise ;

  La foudre gronde fort, frémit le cul-terreux.


  Changement climatique en phase terminale,

  Fonte des glaciers, épreuve maximale,

  Pour les êtres vivants qui périrons demain.


  L’humain aussi se perd, dans sa triste folie,

  Action de tuer, franchement pas jolie ;

  Le temps d’une saison perçant le lendemain.


             

                      Béatrice Montagnac 

 

 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 46 votes