Partagez

Une salle immense en résonance.
Des fenêtres hautes en clarté.
Le jour s’infiltre, inquisiteur.
L’obscure se limite, interrogateur…
Leur frontière dessine l’objet de leur présence :
Exister dans un monde de contrastes.
L’ombre est à dessein, la lumière est au sien.


Tournoient des galaxies de poussières,
Reflétant l’infiniment petit,
Sous les projecteurs de l’infiniment grand.
Pour le simple observateur,
De cet univers en genèse,
Tout comme un Créateur ingénieux,
Se prend à témoin,
Entre ombre et lumière.

©PG Léger / 04.11.2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes