OPPROBRE D’OCTOBRE

je-tire-ma-reverence-1.jpg
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

OPPROBRE D’OCTOBRE

A l’image du temps, tristement morose,
L’humeur ne s’affiche plus en couleur rose.
Un grand voile gris recouvre de son ombre,
La nature endormie dans la pénombre.

La météo est pluvieuse et frileuse,
Et la campagne parait bien malheureuse.
L’herbe est toujours verte et les arbres feuillus.
L’automne, de l’hiver, annonce la venue.

Les mots épuisés, sombrent dans la léthargie.
Derrière le paravent de la nostalgie,
Ils se cachent, pauvres pantins désabusés.
L’indifférence ne doit plus les amuser.

L’esprit usé, je tire ma révérence.
Ma poésie ne sera pas référence. (ou Ma poésie ne fera pas référence ☺ ☺ ☺)
Un jour, qui sait ? Au hasard d’un vide-grenier,
On trouvera mes recueils, jetés au panier.

Tous droits réservés Sherry-Yanne 14 octobre 2016
Enregistré sous copyright N°00060180 avant diffusion sur internet
Publié sur mon site SHERRY-YANNE EN POÉSIES
http://sherryyannepoetesse.e-monsite.com/
21ÈME SIÈCLE EN VERS (Titre et manuscrit sous copyright)
PHOTO INTERNET


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
5.00 sur 12 vote(s)

8 commentaires

  1. Ce 2 décembre marque la fin d’un concours!
    Il ne sera pour moi ni Austerlitz, ni Waterloo!
    C’est juste une fin qui rime avec toujours!
    Pour une fois, je me suis jetée à l’eau!
    En tout cas, merci de vos lectures,
    de vos notes qui pour moi, assurent.
    A bientôt ou à jamais, peu importe!
    Ce soir, sur nos mots, se fermera la porte.

  2. Oh! simplement c’est le dernier poème écrit en octobre sur mon site et ma page facebook que j’ai supprimée totalement un peu par dégoût de cette indifférence qui m’a fait douter, douter, douter au point de ne plus croire du tout en moi et mes capacités poétiques.

  3. beaucoup peuvent créer des poèmes mais peu arrivent à mettre autant de sentiments comme vous le faite .pourquoi vous pensez seulement à ceux ou celles qui ne vous lisent pas? ,nous on vous lit et on aime .N’arrêtez jamais d’écrire .Surtout ne doutez pas ,vous êtes une poétesse avec un grand majuscule.bravo pour tous vos poèmes

  4. Heureusement que personne ne me voit derrière mon écran car j’ai les yeux brillants d’émotion en lisant les commentaires ci-dessus que je viens de trouver à l’instant.
    Merci pour vos mots!
    Vous me réchauffez le coeur!
    Bonne soirée à vous! ♥

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: