Partagez

Symphonie des lumières,
D’une terre sans misère,
Larme commune, toujours,
Glisse lentement par amour.

Contre l’arbre de vie,
Enlacées se sont endormies,
Les âmes heureuses, tranquilles,
Unies, au cœur fragile.

Souffles de vie implosent,
Corps et esprit en osmose,
Regards qui ne font qu’un,
Dans le plus bel écrin.

Ciel de nuages éparses,
Feuilles joyeuses valsent,
Corps à corps de bonheur,
Brille le soleil en son cœur.

Flotte la brume aux yeux d’enfant,
Apaise la douleur des tourments,
Envahit d’une force légère,
Tempête saine de prières.

Le vent des soupirs,
Balaye les souvenirs,
Tout n’est que poussière,
D’ombres éphémères.

Source limpide mystérieuse,
Porte les corps vers les cieux,
Abondante floraison d’oraisons,
Vagabondent les cœurs en fusion.

ORAISONS D’AMOUR © Copyright 2016 Sylvie Badi



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.14 sur 14 votes