Partagez

Orchidée

La lumière des réverbères
filtre à travers les volets clos.
Dans la pénombre
Ton regard se pose sur elle
ton Orchidée.

Chaque soir,
tu la contemples ton orchidée.
elle a de multiples visages.
Parfois sauvage,
parfois docile,
selon son envie.
A toi de la dompter,
la belle ingénue.
Apprivoise là,
avec tes lèvres gourmandes,
à pleine bouche. Gloutonnement,
tu savoura son élixir.
Effleure là délicatement,
puis, avec tes doigts
voyage au cœur de son entrée vaporeuse.

La belle orchidée
ne t’a pas dévoilé tous ses secrets.
Chaque jour ou nuitée,
tu découvres son essence,
tantôt vanillée,
tantôt musquée,
pétales ouvertes ou fermées,
sa fente est auréolée de surprises.
Un piège auquel chaque fois tu succombes.
Agréablement surpris,
tu te laisses prendre au délice
de son miel.

La belle orchidée
réclame son appât,
viens donc le lui donner,
elle s’impatiente.
Viens, viens, son désir la tient en alerte.
Le fruit et la fleur se rencontrent enfin.
Elle encercle ton calice, il explose.
Le plaisir nous embrase,
nous tombons, rompus.

Ton orchidée
tu l’aimes a mourir,
ton cœur bat si fort,
ses battements affolés,
sont une symphonie amoureuse en cascade.

Le silence, doucement, remplit l’espace
de ce bonheur en extase.
Ton orchidée s’endort,
Épanouie, un sourire aux lèvres.
Elle n’a pas fini de t’étourdir.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes