Partagez

Ils sont mal-voyants, aveugles
Sourds, muets ou les deux
Ils sont autistes,
Paraplégiques, tétraplégiques, hémiplégiques
Trisomiques, traumatiques, ou malades psychiques,
Handicaps physiques et troubles sensoriels
Que d’étiquettes
Pour les définir…

Handicapés
C’est leur avenir…
C’est ainsi que nous l’avons écrit,
Nous les autonomes
Du haut de nos diplômes
Qui attestons en toute indécence,
Etre conscients de leurs différences.

Entendre, comprendre
Parler, voir, marcher, penser
Nous rendrait-il si intelligents
Que nous usions de tant de compassion
Pour nos semblables ?
Je vois, parfois, tant d’embarras
Dans nos regards d’autonomes,
Face au handicap
Comme si nous étions deux mondes…

Où sont nos différences ?
En tout être humain
N’y-a-t-il pas un cœur qui bat ?
Comme le vôtre, comme le mien,
Qui a ses déficiences et ses souffrances
Qui a ses silences et ses espérances…

Du cœur nous avons les mêmes douleurs
Du cœur nous parlons le même langage,
Alors suffit-il d’un fauteuil roulant
Où d’une canne blanche
Pour changer le cœur des gens ?

Ne nous sentons pas différents
Et ne soyons pas indifférents
Face au handicap,
Il touche nos sœurs, nos frères
Nos pères, nos mères,
Et nos enfants,
Et s’il venait, demain, à frapper à notre porte,
Imaginons ce qu’il nous faudrait
De courage et de force
Pour affronter tous ces regards
Car notre cœur, lui, resterait intact…

J.Gallou-Jouet
Le 12/06/2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.53 sur 19 votes