Partagez

Oxymore..dans le régne de la quantité..je viens d’un abondon du veau d’or..pour l’abondon à toi..car dans mon fond vide et neutre..je n’ai que ta voix « off » qui me fascine..tu m’accompagne dans..le sombre et l’étoilé..la nuit et l’aurore..le gouffre et le soleil..l’ombre et la lumiere..nous serons imagination et poésie.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
1.33 sur 3 votes