Ligue des Poètes

Page 2 de 451

prends garde à ceux!

le fruit à peine éclos, n’est déjà plus demain….

Ombre & lumière

Tout me semblait familier, que j’aimais changer de planète. Là où on ne peut voire que se que le coeur entend. Là où on touche l’émotion et ressens le matériel. Là où les âmes se retrouvent, dépasser du superficiel. Là… Lire la suite →

Revoir Paris !

Ce fut un des voyages les plus parfaits,
Les formalités, vite préparées,
Le beau costume déjà acheté,
Il ne restait que valise à boucler.

histoire de femme

celle qui s écrit en majuscule
celle qui se dit au crépuscule

Fantaisie

Trouvera-t-il encore la force de se replonger dans ses austères études ?

Maïlo

Maïlo, ce printemps est court.
N’empêche aux alentours
Ton souvenir persiste encore
Alors que je le croyais mort

AURAI-JE LE TEMPS

Aurai-je encore le temps oui,ce temps de t’aimer. Aurai-je vraiment le temps de sécher tes larmes,pour te consoler. Ne serait-ce qu’un hiver ou encore un printemps sans que ce temps me soit compté alors mon Dieu! aurai-je vraiment le temps… Lire la suite →

MOTS SUR MAUX (1)

En toute désinvolture, écrire Laisser venir les mots à moi

Le violon

          Le violon (forme le Muzain) Le violon entonne la chanson. Des amants de Vérone en harmonie. Un air en disgrâce aimant cette vie. La note termine un amour frisson.  Son âme triste meurt sur une… Lire la suite →

NUIT DE NOX 💋

Ne pas distinguer l’autre et voir obscurément,
Qu’il s’agit bien d’amour et pas de sentiments.

Là ou je vis

Pour un ciel clément, pour que l’homme soit sage
N’a-t-il plus de sentiments, a-t-il perdu la raison !
Brandissons l’étendard car là sous son corps sage
Les nations

Louis Arthur

Louis Arthur

« L’amour vient au monde au cri du renouveau,
Offrant aux cœurs mêlés un bonheur sans égal,
Une once de tes larmes vient fleurir ce régal… »

Quatre fleurs quatre saisons

Blanc p’tit muguet

Sonne ta cloche

Printemps en fête

Tous on s’accroche

Poètes ,levons-nous !

Être poètes …Les écrits ne peuvent se taire,
Sont engagés avec des mots amers .
Poètes …Semons l’amour , l’espérance ,
Et soulageons la souffrance !

Quand on allait à la maison…

Quand on allait à la maison,
On courait comme des fous,
Quand on allait à la maison,
Les lumières des réverbères étaient flous,

Portrait chinois

Si j’étais une étoile Je brillerais pour toi mon amour sur la toile

Absence et présence. . .

Absence et présence Toutes deux obsédantes L’une sans l’autre  Ou le miroir de l’autre Deux images accablantes Dont  le sens se veut obséquieux A chaque utilisation pour le mieux Etre prudent est un diadème Qui vaut son pesant de dilemme… Lire la suite →

Diplomatie. . .

Diplomatie. . . Des mots s’alignent et font front A des sentiments dont l’affront Est d’avoir perdu preneur Sur un échange indélicat de peur De s’engager sur un terrain Sensible et ô combien malsain Le doute est majeur La sincérité… Lire la suite →

Jeu de cape et d’épée. . .

Tu es maline Bien plus coquine Que tu le joues Tu t’effaces et disparais Je fais la moue Tes yeux me rient et je m’en vais De grimaces en taquineries Nos mains se guettent De silences en bouderies Avant de… Lire la suite →

C’est si simple !!!

C’est si simple !!! J’écoute ton regard Ton sourire me parle Tes yeux illuminent mes pensées Même les plus sombres s’éclairent M’ouvrent le cœur Retrouvent ton chemin Côtoient l’impossible Ton imaginaire m’imprègne M’imbibe et m’enivre Le flou se colore Les odeurs… Lire la suite →

VEUX. TU. ÊTRE MON. AMIE

Veux-tu être mon amie et faire partie de ma vie. Veux-tu être celle qui sera mon rayon de soleil pour une amitié, réciproque,et éternel. On se racontera plein d’histoires on dansera, on chantera,sur des chansons à boire on fera les… Lire la suite →

VIVRE. OU. SURVIVRE

J’ai toujours gardé ce côté enfant et ce,malgré mon âge vivre, ou,survivre oui je sais,que la vie ne m’a pas toujours donné raison mais dans mon coeur, j’ai parfois fait l’impasse m’accrochant à mes rêves, même si souvent tout n’était… Lire la suite →

Mal Sain

« Cette atmosphère minable, maladive et malsaine,
Me fait douter de moi, fait ressurgir ma haine…
Je sens ces sentiments qui sifflent et s’alimentent… »

Mal luné !

La lune de glace
Ma lune naît
La lune a enfin montré sa vraie face
Moi je cris ma foi, ma haine sagace

« Anciens poèmes Poèmes récents »

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils