Ligue des Poètes

Page 261 de 484

Elle

Elle La femme de l’ombre, que d’autres ont regardé, touché, peut être aimé? Tu la dévores du regard, sa nudité te fait saliver, elle va t’ouvrir son paradis volumineux , ou l’enfer du sexe sans interdit. L’amour tu ne sais… Lire la suite →

Seuls

Emmène-moi au Jardin des Délices Par les sentiers fleuris de ta voix, Longeant un plaisant petit bois Où sont toutes sortes d’orchis. Sur l’Océan de tes doux yeux, Emporte-moi vers l’Atlantide. Comme un mystique dans le vide, Je veux me… Lire la suite →

A vos poèmes si beaux chantant la vie

Ô cher ami et prince charmant, que de marques de tendresse dans vos vers. Je suis au firmament. lors mon coeur ne vit que l ‘ivresse.. Toujours faisant, son battement discret afin de dissimuler sa joie, lors il était au… Lire la suite →

Frimas

Frimas + Le froid m’a recouverte de son paletot Je grelote et je me fige dans mon château Qui n’est ni d’eau ni de cartes mais de sable Quelque part en Espagne branlant peu stable Habillée de misère pour l’éternité… Lire la suite →

BONN’8

Bonn’8…nous dormons huit heures…nous travaillons huit heures…nous nous carburant en 8heures…trois dimensions partagent nos vies…la quatrieme est la science de la politesse… »Bonne nuit »adoucit nos meurs…humanise nos liens…plus encore illustre notre culture…nous rassure…c’est une magique cure..pour la douceur bonn’8 est nourriture…bonne… Lire la suite →

Porte entrouverte

Viens dans mes bras… Pour qu’enfin, je puisse Ouïr tes peines qui bruissent ! Viens te coucher… Sur cette herbe mouillée, Par nos larmes ; qu’on a souillées ! Viens te blottir Mon corps contre le tien… De ton mal… Lire la suite →

Maman, maman…

Maman, Maman… … »Maman, Maman… Où es-tu » ? Criais-je, impatiente dans toute la maison ! Puis tes mots tendres : …« Je suis là, ma chérie, je suis là »… Tu venais à moi, j’allais vers toi Du haut… Lire la suite →

Jai la tête, perdu

Le jour où j’ai dit « tu m’embêtes » Je n’ai fait que t’encourager, Avec toi j’ai perdu la tête comment ciel est-ce arrivé ? Lors je te vois, pour me sentir perdue quel magique fluide dans tes yeux, Quel… Lire la suite →

Le plus riche des rois

Allons ensemble, il fait si beau, Mignonne au jardin fascinant, de mille couleurs, fleuri ne fais donc pas la fière ni sage nonne lors avec tes yeux seuls, tu me séduis.. Allons pour toi, cueillir des bouquets jolis, de si… Lire la suite →

Ma Rose des bois

Qu’il me plait , dans les bois t’emmener En promenade effectuée au printemps, Du bon air avec toi seule, profiter De la quietude de ces lieux si charmants. Main dans la main nous marcherons, Amoureux, silencieux par nos rêves bercés…. Lire la suite →

Mourir d’aimer !

Mourir d’aimer ! Tous mes sens sont en éveil Un réveil En douceur Durant des heures ! Les rayons du soleil sur mon corps métissé Accentuent ma peau satinée Que tes yeux chatouillent du regard D’un air hagard ! Tu… Lire la suite →

JARDINS SECRETS

Il y a bien des années déjà, c’était hier J’avais encore la fraîcheur de l’enfance J’avais pris un cahier bleu pour jardin Ou j’enfouissais tous mes secrets J’en faisais des parterres de mots et de fleurs Qu’amoureusement je cultivais Il… Lire la suite →

L’hymne à la Rose en 3 parties

PART I / A la ROSE, tout comme les abeilles . Tout comme les belles abeilles, de jolies fleurs, tournant autour, au doux printemps qui s’ éveille , tout autant, Rose, je te fais si jolie cour. Et tout comme… Lire la suite →

Sans suffisance

Avoir la facilité de l’écriture Savoir transcrire sans rature C’est inné , c’est un don Avoir la facilité de la pensée Savoir exprimer ses idées C’est un don , c’est inné Quand on aime écrire Quand on aime réfléchir Sans… Lire la suite →

JOUER

Je jouerais bien les orpailleurs Pour l’or qui rêve dans tes yeux Pour tes pépites au bout du coeur Pour ce reflet dans tes cheveux Je jouerais bien les funambules Sur le fil de tes rêveries Dessus ton fauteuil à… Lire la suite →

Caresse d’eau séante

(Quand une mer s’éprend d’une crique) Quand la caresse du Zéphire Sur les calanques de porphyre Me siffle ses airs éthérés Mon cœur de mer s’émeut s’embrase D’un rouge amour baigné d’extase Dans le couchant d’un soir d’été. Ô crique… Lire la suite →

Nid douillet

Chèvre-feuille , iris Pivoine ,Tulipe Bruyère , lierre Composent les massifs Cerisier , châtaigner , figuier Noyer , pommier , Poirier Composent le verger Basilic , cerfeuil , estragon Persil , menthe , thym Composent le potager Enclos de haies… Lire la suite →

Reflet du lac…

Reflet du lac… Quand quiétude Rime avec solitude Quand poésie Rime avec mélancolie. Quand mes pensées D’ici se sont envolées Pour aller se poser Sur le coeur de mon aimé. Assise près de l’eau Je compose mes mots Et le… Lire la suite →

Caprice du temps

Un ciel sombre , chargé de pluie Un vent frais mais fort Les fleurs prêtes à fleurir Le jardinier en plein effort Et soudain c’est le Déluge L’eau se déverse en cascade Les oiseaux dans les arbres murmurent Le jardin… Lire la suite →

LIGUE DES POETES

LIGUE DES POETES Poètes en compétition Une belle union ! Ardue cette bataille de mots Sur un ring virtuel Une lutte des cerveaux Même si les lettres sont bien réelles ! On s’acharne à battre l’autre Avec un alphabet suant… Lire la suite →

Un tableau merveilleux.

Si je devais faire un tableau C’est sûr il serait beau . il aurait plein de couleurs Ca serait celle du cœur. On verrait la nature Entourer de verdures. Des champs remplis de fleurs Ca serait le bonheur. Le jaune… Lire la suite →

La femme de sa vie

il la connaissait depuis si longtemps Quand ils se sont rencontrés A l’époque ils n’étaient que des enfants. Tant d’années ils ont été heureux Tous les deux et amoureux. Jusqu’au jour où la maladie les a désunis. Maintenant qu’elle n’est… Lire la suite →

De blanches écumes par vagues magiques

Viens, ô bien aimée, admirer avec moi ce soir sur le sable fin, côte à côte allongés, dessus nos têtes l’ immense tableau noir, de nuées de perles scintillantes, paré. Nous serons devant cette toile fantastique émerveillés. Elle nous laissera… Lire la suite →

Un monde toi et moi

Le monde a commencé…dés que nous nous sommes aimés…de l’aube de jouissances…aux crepuscule de nos remont’ranses…le temps meme a cédé place…pour nos traces…la terre et ses cerises..l’air est sa brise…le feu aux cuits des delices..l’eau aux sources en lice…Ce qu’est… Lire la suite →

« Anciens poèmes Poèmes récents »

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils