Ligue des Poètes

Page 269 de 469

Complainte des gagne-petit

Refrain Je ne peux plus accepter La vie dure comme elle est Pas d’union, salaire de crève la faim Je voudrais tant tout changer Être traité en être humain ——————————————— On me dit que c’est trop dure Qu’il faudra que… Lire la suite →

J’arrive

J’arrive, ne soit pas impatiente, La route est longue, la lune absente, Ferme les yeux, ma belle, repose-toi, Quand tu les ouvriras, je serai là…. …et on fusionnera tous les deux, Tels des métaux affinés par le feu, Deux corps… Lire la suite →

Ti souri-w… (sou tras Ti Lèzanj)

Ti souri-w se laklète douvanjou Ki rele chalbare dèyè chagren mwen Se ti chante rosiyòl nan jaden lanmou Se siwo kann pou dousi akasan mwen Ti souri-w se son klòch lanjelis Ki rasanble tyovi-m anba tonèl bonè Se Tim-tim, bwa… Lire la suite →

Ti souri-w…

Ti souri-w se laklète douvanjou Ki rele chalbare dèyè chagren mwen Se ti chante rosiyòl nan jaden lanmou Se siwo kann pou dousi akasan mwen Ti souri-w se son klòch lanjelis Ki rasanble tyovi-m anba tonèl bonè Se Tim-tim, bwa… Lire la suite →

CARESSES

Caresses Dans mes rêves Les plus fous.. J’aime sentir ta peau.. J’imagine tes doigts…. Parcourant Mon dos nu.. Comme une terre inconnue, immaculée De toute sa blancheur.. Offerte à toi Mon conquérant Prête à tous les dangers Pour gagner ton… Lire la suite →

Bonjour .

Bonjour à tous ceux que la poésie , emporte dans sa fantaisie ; bonjour à tous ces amis , qui écrivent pour partager leurs envies. Je ne connaissais pas la ligue des poètes, pourtant j’aime être de la fête :… Lire la suite →

LE CONCOURS

L oin derrière, je resterai en silence I névitable sur la ligue est la concurrence G agner à tout prix, dans toute cette turbulence U ltime sanction fatale sera la sentence E spérer sur toute la ligne avoir assez d’endurance…. Lire la suite →

Au sens propre

Tu es le sens réel de mon existence, Et de mon bonheur intarissable tu es l’essence. Dis-moi comment pourrais-je expliquer, La joie de vivre légendaire qu’avec toi j’ai trouvée?! Je l’aborde tous les jours de long en large, M’en procurer… Lire la suite →

De rires en rictus…

De rires en rictus la rixe éclate au risque Improbable d’abord, petit à petit fort, Niquant les ennemis innocents de leur tort, Saluant la morale amollie en sa bisque. On casse la carcasse, elle cesse tandis que Les murs de… Lire la suite →

J’avais douze ans…

Le silence de la classe La peur de la trique L’école muselière. Les genoux meurtris L’encensoir pendule Les prières enfumées Les pieds mouillés Dans l’herbe haute École buissonnière Chemin de croix Saute-mouton Entre les stations Veuillez noter : Envoi… Total… Lire la suite →

Note du Jour

Note du jour ! L’air est à peine frais dans ma chambre Je me retire si péniblement de mon lit ! La nuit m’aura apporté son lot d’idées Sa quiétude fut courte, mes rêves démis Pourtant je me sens vraiment d’attaque Les… Lire la suite →

VOS MAINS

Vos mains sont tendres comme l’amour Vos pâles paumes galbées de tendresse Idéales, ruisselle le charme sur leur contour Vos mains sont remplies de caresses. Vos mains douces exquises sont la joie L’âme de vos pensées, le jeu de vos… Lire la suite →

A toi

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, Ce jour, le proverbe est criant de vérité. Je m’étais promis de tout faire pour t’en sortir, Mais ton mal, de ce que j’en pensais, était pire. La haine et la… Lire la suite →

LIBRE DE MES MAUX

Libre de mes maux, Je cherche mes mots Dans les tiroirs du silence. Il est enfin temps Que j’écrive au temps Tous mes tourments Et toutes mes souffrances. Libre dans le vent Et mes souvenirs d’antan Reviennent souvent Réveiller ma… Lire la suite →

Comment comprendre.

Lorsque l’on plante des graines , c’est avec amour que l’on sème ; et déjà on prend soin des germes, on les bichonne à longueur de semaine . Alors un jour on se demande , pourquoi il y a tant… Lire la suite →

Je croîs en toi!

Je croîs en toi ! Crois-tu que je puisse être aussi naïve? Pour construire une vie sur des doutes Penses-tu vraiment pouvoir m’interdire De devenir la femme de ton seul univers Nous nous rencontrons, par un pur hasard  Nous nous… Lire la suite →

Rendez-moi

Rendez-moi Rendez- moi mon oreiller Je veux dans ma nuit retourner Rendez- moi mon coussin Je grelotte comme un poussin Laissez- moi dormir en paix Je veux somnoler sous mon dais Rendez- moi le silence De mourir j’ai toute licence… Lire la suite →

Fraternité

Fraternité Un écureuil Dans son fauteuil Une chauve-souris Au pied du lit Une zibeline Dans ma cuisine Un dromadaire Commissionnaire Un cachalot Plutôt palot Une tourterelle Sous une ombrelle Des asticots Dans mon fricot Veuillez noter : Envoi… Total :… Lire la suite →

Tentative…

Répéter mentalement les gestes Mourir avant de les accomplir Laver les traces de l’assassinat Mettre son masque de fou du roi Repousser la coupe de la mort Il y a des moments privilégiés où s’expriment des confidences d’une franchise si… Lire la suite →

Le sourire

Elle a enfin pu le revoir Pourtant c’était sans espoir Elle a embrassé sa voix, son rire Goûté ses yeux et son sourire Sa beauté est un crime La force du loup l’anime Maintenant plus que jamais Quand elle pense… Lire la suite →

Enfant de Verre

Enfant de verre! Assis plus loin, sans en avoir l’air Je m’amuse un peu à te distraire Tout simplement en brassant l’air Des gestes idiots, aux pas militaires Et puis lentement ton sourire s’éclaire Je ne me lasse d’admirer l’eau… Lire la suite →

Justice où es-tu?

Justice ! Où es-tu ? Un, deux, trois, quatre, cinq, Cinq prisonniers en mon pays, Cinq fois par jour ils prient. Un, deux, trois, quatre, cinq, Comme les doigts de la main, Cinq hommes libres demain ! Justice ! Where… Lire la suite →

Le temps d’un Automne

Le temps d’un automne ! Le voilà qui revient, un peu sournois Toujours à petit pas, là sous les bois Glissant sournoisement en ce mois ! Lentement vers les rues de Mirepoix Le pire est né *, et me voilà en l’effroi… Lire la suite →

Poésie

D’un son S’inspire Du ton Pour l’écrire Au diapason D’une liaison Mutile L’inutile. Symphonie De la folie, Empire Du délire. Festin d’inédits ! Gilles laisse-moi tenir encore le fil de ton cerf-volant je vole Félix prête-moi tes vieux souliers qui… Lire la suite →

« Anciens poèmes Poèmes récents »

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils