Partagez

Mes textes

18103383-main-se-tend-de-gros-tas-de-papiers-froisses.jpg

Ils sont bien trop guindés
« Mes textes »
Je les oblige à suivre
Tout un rythme
Les poussant à la rime


Je devrai l’avoir la plume
Si ce n’est plus légère
N’écrire que l’amour
Pour refouler la guerre
Ou à jamais me taire.


Ma plume s’est emporté
Bien trop souvent
Je vais la réguler
Le vent s’en est mêlé
La soulevant un peu


Mes textes bien trop ficelés
À quelques mots près
Ils seraient trop liés
Ma langue déliée
Bien délestée


Je dois m’en détacher
Pour passer à la ligne
Froissé le papier
Le jeter
Puis le défroisser


Pour les recommencer
Sans ces apostrophes
Et point d’exclamation
Mais ce maudit clavier
Retouche : je me défais 


Mes textes vous sont livrés
Bientôt en des livrets
Tout en liberté
Un rire me distrait
Me voilà abstrait


Ainsi les dés seront jetés
Au hasard d’une jetée
Pas de rime sur l’été
L’automne délivré
La pensée ivraie 


Je les veux tout en soie
Transportant de la joie
Dans les rues de Foix
Sillonnant les prés
L’avis en sursaut 


Elles me piquent
Niquent l’envie
Je suis ravie
En survie
Ce dimanche !


Thierry Titiyab Malet (le 4 décembre 2016)

https://youtu.be/OK8xOxuhYMQ



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.92 sur 143 votes