Partagez

Halloween : on fête la citrouille !
Y pullulent les champis toxiques.
Les sorcières nous font la nique
Sous les yeux d’infâmes gargouilles !

Perdu dans un bois le soir,
Je patauge dans la gadouille,
Ce qui amuse les grenouilles !
Des corbeaux sortent d’un vieux manoir.

Les serpents vont au cimetière
Où pourrissent de belles fleurs
Devant une gente dame en pleurs
Qui n’ose faire des prières !

Au bord de forêts embrasées
Tourne autour de cerfs la meute gigantesque,
Ronde infernale et massacre dantesque !
Dans ce feu toute vie est pulvérisée !

Je ne fais pas un réel cauchemar.
Mes pensers nullement ne s’embrouillent.
Je ne rêve pas : il n’y a que des fripouilles
Qui se présentent encore à mon regard !

À l’auberge du Gai Vampire,
Des rats plongent dans la ratatouille
Puis énergiquement on touille.
Un squelette viendra vous servir !

Je choisis « potage au potiron
Avec une paire d’andouilles ».
A la place on m’apporte des nouilles
Aux araignées et pucerons !

J’aimerais bien rentrer chez moi,
M’éloigner de ces trouilles de nouilles !
Trop sinistre devient ma vadrouille
Où le froid renforce l’effroi !

J’aimerais retrouver ma rue
Et la quiétude en ma maison.
Je sors ma boussole… À quoi bon !
Le pôle magnétique a disparu !

Je rédige ces vers en gazouille,
Ne sachant plus ce que je vois !
C’est la tempête autour de moi
Pendant que j’écris ma bafouille !

———
                                                      (24 /10/2019)

                                                  Raymond Delattre



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes