Partagez

Dans le ciel les nuages dessinent des auréoles
Sur la branche l’écureuil caracole
L’herbe dispute l’aire aux tournesols
Dans un bruissement d’ailes l’oiseau s’envole
J’ai en mémoire l’air d’une barcarolle
Ou peut être un chant de rossignol
Je sens que ma mémoire dégringole
Dans la torpeur de l’été je languis et m’étiole
Ton rire tes sourires m’enjôlent
Si tes étreintes et tes baisers m’affolent
Tes mensonges et tes fables me désolent
J’aurais tant besoin que tu me consoles
Je pleure, vois j’ai le cœur au vitriol
Je t’en prie ne dis plus aucune parole
De notre impossible amour vois la vérole
Que je m’en vais noyer dans l’alcool

Jacqueline Grout – Parabole
image: chainimage.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 7 votes