Partagez

Parle-moi de ta robe et confie-la au vent
Dis-lui pourtant que ton dos lui va comme un gant
Parle-moi de ce peigne amant de tes cheveux
Dis-lui ma jalousie et qu’il est bienheureux

Parle-moi du parfum qui te baptise en Dior
Du bouquet qui te suit comme un garde-du corps
Vante-moi ses senteurs, redis-moi ses fragrances
Répète-moi ces fleurs qu’on cueille et qu’on te lance.

Parle-moi du diamant qui scintille à ton doigt
Comme un porte-bonheur, comme un éclat de jour
Dis-toi que mon amour est plus pur que ta pierre
Et qu’on ne pourrait pas le polir à son tour

Dis-moi la dentelle échancrée sur ton sein
Entrevu mais lointain comme un bel arlésien
Souviens-toi que tu dors dans un nu de Courbet
Et qu’il n’en faut pas plus pour t’aimer à jamais



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 30 votes