Partagez

Comment aurait-elle pu savoir
Que ce jeu n’était pas pour elle
Si jeune et peut être trop belle
C’est déjà trop tard

Pourtant après vingt ans
Et qu’importe notre temps
Même passées sous silence
Les choses encore dansent

Se croyait-il un Héros ?
Elle l’avoue il est son précepteur
Lui qui avait l’air tant connaisseur
Le mâle a marqué sa peau

Mais quelle est donc sa foi ?
Mon Dieu qu’il ne devienne jamais père
Dans ce monde qui va de travers
Elle est loin d’être la seule proie

Mais comme défilent les aiguilles
Encore arrive la nuit
Même passées sous silence
Les choses encore dansent

A qui la faute
A qui faut-il en vouloir
Et qui de nous deux croire
Qui l’emporte ?

Le passé un jour ressortira
Elle n’a plus rien d’une pucelle
La petite fille n’a plus « d’elle »
Tant pis pour l’homme qui restera

Passera la rage, l’orage
Elle ne sera plus l’otage
Même passée sous silence
La chose encore danse



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes