Partagez

PASSION

J’ai goûté au jardin de ta jeunesse,
à la tendresse de ton corps en détresse.
Sur ta bouche des mots que tu croyais éternel,
qui ne fut que les lettres d’une histoire,
d’une passion brûlante de tes jeunes années.
Pourtant un amour fragile naissait,
sur les rives de notre vie.

Passion dévorante, entre deux ages,
déchirant sentiment du temps qui passe,
un grain de sable sur la plage de notre rencontre,
en pente douce se détache la passion.
La vague de la raison brisa nos cœurs,
désillusion d’un amour que la mer emporta un jour.

Passion volcanique,
souffrance ,espoir, aimer,
un trou béant, saigne nos âmes.
Les années qui nous séparaient
ont dévié nos chemins,
vers d’autre rivages,
un autre amour tu vivras.

La où est née notre amour,
il est mort un jour,
ma raison a tué la passion,
toi tu en rêvais encore.
Mon bateau est parti, tu es resté,
avec tes rêves brisés,
sur le quai d’un amour illusoire.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes