Partagez

PASSION

J’avais goûté au jardin de ta jeunesse,
à la tendresse de ton corps en détresse.
Sur ta bouche des mots que tu avais cru éternel.
Moi j’avais su que c’était passionnel.
Un jour je t’avais brisé les ailes.

Ce fut l’histoire, d’une passion brûlante de tes jeunes années.
Ô désespoir, un amour fragile naissait.
Sur le chemin de ma vie, une aventure j’imaginais.
Toi aussi, mais ton cœur avait dévié sa trajectoire.
Amoureux mais hélas condamné, que de déboires.

Passion dévorante, entre deux âges,
déchirant sentiment du temps qui passe.
Un grain de sable, avait détruit ton rêve, il restait l’amertume.
La brume de ma raison broyait ton cœur, j’étais dans l’impasse.
Désillusion d’un amour, que l’écume emportait sur son sillage.

Passion volcanique, aimer, espoir et souffrance, ton destin.
Un trou béant, saignait ton âme, amour sans lendemain.
Les années qui nous séparaient ont dévié nos chemins.
Sur un autre rivage, un autre amour tu vivras demain.

Là où est née notre romance, elle est morte un jour.
Ma raison avait tué la passion pour toujours.
Toi tu en rêvais encore, espérant mon amour.
Je suis partie tu es resté, avec tes rêves brisés,
sur le trottoir d’un amour illusoire.
Ton cœur saigna, rouge de désespoir.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes