Partagez

Nos pas crissent sur les épines de pins
Et sous l’ombrage de la voûte émeraude
Des grands arbres longeants le chemin,
Des nuées d’insectes en maraude
Volettent dans la brise aérienne…
Je laisse dériver un peu mes pensées
Ma main serrée dans la tienne
Et le coeur en cet instant si léger…
Nous marchons silencieux et sereins
À l’écoute de cette nature apaisante,
Qui nous préserve en son écrin
Et dont la sérénité nous enchante…
Tu me regardes avec un tel amour,
Des milliers d’étoiles au fond des yeux,
Écoute alors les battements sourds
De mon coeur follement amoureux…
Nos pas nous guident près d’un étang
Qui se mire au soleil qui rayonne,
À peine ridé par le souffle du vent
Et les vifs poissons qui foisonnent…
Nos pieds dans l’eau baignants
L’un contre l’autre tendrement serrés,
Nous regardons l’azur clair se teinter
Au feu rougeoyant du soleil couchant…
Est-ce la fraîcheur de cette nuit
Qui nous fait délicatement frissonner
Ou le désir de nos corps, inassouvi
Qui éveille nos sens exacerbés ?
La lune voyeuse à la bouille moqueuse
Sera seule témoin de nos ébats,
Sur cette fraîche rive herbeuse
Où nous nous endormirons bien las …

Corinne Mauzat (septembre 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.4 sur 5 votes