Partagez

PAUSE .
Les rayons flirtent avec nos hêtres
Un vent léger frémit nos êtres .
Des aubépines encore blanchies forment une haie
Cachent notre havre de paix.
On veut tout oublier
Rester ainsi et s’aimer !
Allongés sur la mousse de vert timide
Nous admirons ce ciel translucide
A travers les branches aux feuilles à peine jaunies
C’est une fin d’été où tout rougit !

Avec ce silence reposant
Nous sommeillons un long moment
Devant le crépuscule qui monte de rose dans le firmament
C’est le blanc des fleurs qui s’impose à notre mémoire
Nous ne bougeons plus pour garder l’espoir.

Je me serre très fort contre toi
De toutes tes forces tu ranimes mon MOI!

Nous partageons une plénitude
Adieux les lassitudes!
C’est un repos harmonieux
Très délicieux
Qui nous comble tous les deux !

Même si tout fout le camp……
Avoir toujours envie de cette pause à chaque instant !
La foudre n’a pas cessé de frapper
La décadence de la société…
Il faut écrire
Lire
Se nourrir
Vivre
Et ne pas mourir
Lutter encore et encore
La santé vaut de l’or…

Je gonfle mes proses dans cette furtivité
De plusieurs brins de vitalité :
Sur un fil de sérénité
Continuer à nous aimer !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.65 sur 23 votes