Partagez

je vois tes petits seins
si fin si petits si irrésistible
qu ils se balancent derrière;
se voile se dévoile
s en balancent en cœur

je vois tes petits seins
qui par tous les saints
sont les rois de ce corps
voir qu ils sont sans partage
sans envie et sans être sage
sont aux premières loges
pour te faire prendre sans équivoque

regarde les regarde le
en silence et si fier à la fois
de se cacher mais te narguer
vouloir être les derniers
te faire perdre ta raison

regarde les si frêle et si résistant
qui passe chaque temps
à être présent, à être si prés de ce cœur
il te fait battre a l unisson
il te met dans tous ces états
a vouloir les tenir de tes mains
a ne pourvoir les retenir
d un seule regard il change d état
a vouloir se hisser au delà de l horizon

regarde les danser sur chaque pas
prêt à mettre le feu sur cette note

écrit il y a 1 an



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes