Partagez

(poème d’apprentissage)
Pièges à poésie.
Quels dangers guettent l’écriture poétique?
Ce sont tous les raccourcis de la phrase.
Dans les villes on les prend par les ruelles,
À la campagne à travers champs et boisées
Et dans la vie ils sont faits de tricheries.
Mais en poésie ils se montrent plus subtils
Le «comme», le «tel que», le «ainsi que» …
Parce que l’on ne sait pas donner un nom
À ce qui se passe presque sous nos yeux :
La métamorphose en une phrase poétique.
J’ai écrit dans un poème intitulé «Inuit» :
…hier j’étais couché sur toi Toundra
je t’aimais comme une femme
inaccessible
Toundra
Pourquoi un banal «comme une femme»?
Alors qu’aujourd’hui je vois naître en moi :
…hier j’étais couché sur toi Toundra
je t’aimais déesse de la chasse 1
inaccessible
Toundra

Note :
1- Diane déesse de la chasse une des trois vierges blanches qui se refusait à l’homme et moi, le chasseur solitaire qui se fait l’amour!
2- Merde! Jusqu’à maintenant j’ai trouvé 20 «comme» dans mes poèmes, j’ai du travail à faire.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.43 sur 7 votes