Partagez

Pleine Lune
( Sonnet lunaire )

C’est SA nuit, ronde et luisante, elle assume
En pleine nudité, sans costume
Etre la star elle n’a pas coutume
Habituellement dans l’obscurité elle se consume

Ce lancinant chamboulement nocturne
Lumineux désagrément aux saveurs d’agrumes
Pamplemousse argenté de nos nuits d’amertume
Façonne nos esprits rendus taciturnes

Nos souvenirs et soucis elle inhume
Nos projets et avenir elle embrume
Nos espoirs et joies elle enfume

Mon sommeil par ses ondes elle allume
Les heures, enhardies prennent du volume
Et moi, je prends ma plume …



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.89 sur 9 votes