Partagez

Sous un arbre, dont j’ai oublié le nom

Je me suis endormi, il était midi

J’ai rêvé, j’étais au paradis

Tant espéré, depuis jadis

Je passais, une porte qui m’amenait aux autres

Je retrouvais là, les gens qui me manquaient tant.

Sans contradictions, je leur disais pardon

Je les avais laissé, il y a bien des années

Je les aurais aimer, s’ils ne m’avaient quitté

Dans l’oubli, je vis ma vie, dans la nuit,

Des amis je m’ennuis.

Je me suis réveillé, le soleil était couché

Je ne sais, ce qui m’est arrivé

Mais j’avais pleuré!

lagribouille



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes