Partagez

PLUIE FELINE …
Ciel menaçant
Le noir prime
Les nuages sont résistants
Même l’alizé ne joue plus son hymne !

Ma ville va pleurer
Il fait lourd
Un poids à supporter
Mes rimes courent :

A l’abri
Les oiseaux ne chantent plus
Leur amour se fera sans bruit
De plaisirs inconnus .

Vive la pluie
Au contact de ma peau dénudée
C’est un tumulte indéfini
Un bonheur sans bouger

Immobile
Toute féline
J’accompagne les pailles en queue de mon île
Cette averse exquise est si fine

La bruine me glisse entre les branchages
C’est un véritable défi tombant du ciel
Qui me saisit au passage
La pluie est torrentielle

Métamorphose
Femme redevenue
Câline …J’ose
Toute mouillée aux seins nus !
LUCYE RAYE 19 AVRIL 2017
(texte protégé sur mon site )



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 58 votes