Partagez

Douleur! Douleur…
L’impitoyable sonne l’heure!
Glaive implacable! Dur est ton cœur!
Tranche mon cœur de rêves et de leurres!
Comme la rose triste attise ta main, l’artiste;
Lorsqu’une main l’effleure, esprit de nain autiste!
Tranche sa tige! Meurt! Nulle part sur une piste…
Pourquoi ceci l’artiste ? Pourquoi est-elle triste ???
Toi, qui aimes les fleurs, roses, bleuets ou mauves;
Qui peints mes rêves… secrets comme en alcôve,
D’eau claire, de grève, d’ombre fine, de fauves!
Toi, qui sais ma peur; qui la nuit se sauve!
Vois! Partout autour, proies et chasseurs;
Visages tarasques! Vils prédateurs!!!
Parole et masque de menteur,
Vil flatteur! Séducteur!
Qui comme
l’opium
Vous
Tue
Et…
!

Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes