Partagez

« L’espace Schengen » en réalité n’est pas nouveau
Il existait déjà à l’aube de l’humanité, les frontières
Alors ignorées quand le monde était bien plus beau.
Tous les malheurs humains, ces vagues de guerres,

Comme celles de l’océan à l’éternité destinées,
Monstrueusement soutenus par un diable, l’argent.
Scandale des OGM, richesses des pauvres pompées
Un plan ficelé, un complot mûri depuis longtemps.

Ô combien facile détruire pays, armées entières écraser.
L’Homme par la force ne pourra tout vaincre, une utopie.
S’il ne changeait lui-même, il ne pourra certainement briser
tout comme muraille se dressant, une quelconque idéologie.

Depuis des lustres il a, raison complètement perdu,
Ses dirigeants, communauté internationale, Élite, absents.
La moindre des leçons, l’Homme n’a jamais retenu
De toute l’histoire, tous les malheurs vécus ni le sang.

Belhamissi Sadek le 06.11.2017
.
* Illustration
Cette œuvre d’art représente 5 hommes ,symbolisant les 5 continents, tenant le même arc afin que nul ne puisse s’en servir(l’arc étant le symbole de l’armement).
Cette œuvre occupe une aile du 1 er étage de la salle du Conseil du Palais des Nations à Genève ex SDN société des nations avant la création de l’ONU. Cet étage bordé tout autour d’un parapet permet de voir au rez-de-chaussée les sièges et les tables qui servent aux membres du Conseil pour leurs travaux.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 15 votes