Partagez

 Dans les ressacs de l’âme
La poésie prend sa source
Se nourrit parfois de drames
Mais grâce à elle, on se ressource

 Les mots silencieux du cœur
Boutonnent puis vont fleurir
Et forment de ces splendeurs
Qui font les tourments s’évanouir

 Dans cette douce simplicité
Née d’émotions, d’inspiration
Les rimailleurs galvanisés
Partagent leur création

 Enchantements inattendus
On s’y retrouve parfois
Ce qui ajoute à l’émoi
Des instants suspendus

 La poésie nous nourrit
Ajoute du sel à nos vies
Que ce soit plume à la main
Ou lisant tout un chacun



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 15 votes