Partagez

Maîtresse des absinthes, richesse des dieux,
Aux hommes seule acquise l’éternel de la foi.
Pourtant, te souvient-il de cette dernière fois,
Quand nous vîmes les astres pour nous seuls aux cieux ?

Le Soleil lui-même se coucha ce soir d’hiver.
Un lunatique complice, lui volant ses rayons,
Eclaira ton visage, transforma nos haillons,
En costumes de scène, remplissant l’univers.

Tout périt, mes amis, mortel métronome…
Les plaisirs ne sont don éternel aux éphémères.
Les saisir, héroïsme des légendes d’Homère.

Chronos a dans sa main nos souvenirs atones.
Au présent paternel qui féconde toute beauté…
Happe-le de ton cœur, il n’est fait pour durer !

Stephane MEURET
Copyright 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 25 votes