Partagez

poésie
des lettres qui s’emportent
des mots qui s’engorgent
elles sont la à s’écrire
en silence au son de tes notes
écoute les chanter
regarder les s’écrire
sur cette page blanche
qui ne demande qu’une chose
briller de mille mots, de mille proses

elle se chante tant qu’elle vous emporte
elle se déchire tant qu’elle se colporte
cette poésie qui sort sans rien dire
elle est la elle frappe à ta porte
juste pour te dire tous ces mots
ceux qui t’indisposent, ceux qui se déposent

elle est la tout juste sortie
de tes entrailles sans modestie
elle te regarde elle t’écoute
regarde tant tes larmes qui t’envoûte

elle se dessine sur cette feuille
elle te dessine chaque mot
comme si c’était son dernier mot
cette poésie celle que tu aimes
celle que tu désires sans paramètre
elle est la pas orthodoxe
elle ne respecte rien, ni casse, ni virgule
elle s’éclate comme ce funambule
qui sur son fil avance qui en capitule

poésie toi si majestueuse
toi si intemporelle
que tu ne résistes à ce temps
juste qu’elle soit indépendante
pour balader en silence
au fil du temps ,au fil des histoires

chut écoute la se raconter
écoute la prendre ce silence
écoute la respirer elle est en trance
de pouvoir te mettre se sourire
et te dire tu vois ……………



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes