Partagez

Poète I d’aime !

Le poète n’a de cesse de vous donner
Si ce n’est son cœur, ceux sont ses M
Plus souvent le meilleur de lui même

Ces lignes invisibles de ses pensées
Il M à écrire ses propres ressentis !
A vous mener sur des vers magiques

Son cœur est en M, il se sent soulagé
Quand de quelques coups de plume
Il étale pour vous, des beaux M !

Si lui même est parfois bohème
Il n’en reste pas moins une cible
Car parfois bien trop sensible !

Son cœur se brise en morceaux
Et son âme vous livre ses maux
Parfois il se sent un peu sot !

Il vous dira qu’il est un buvard
Qui absorbera vos cauchemars
Pour les transformer en avatar !

Poète I d’M, pour votre plaisir
Pour vous il nouera les maux
Ou ira vers l’Aisne, jeu de mots

Le poète a aussi une consœur
Elle a un M à la place du cœur
Le jour elle aliène vos malheurs

La nuit elle prépare ses poèmes
N’en est pas forcément indemne
Puis elle vous livrera ses thèmes

La poésie est comme un souffle
Non faite pour les vils maroufles
Sa plume légère vous camoufle

Quand vient la brume perfide



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 11 votes