Partagez

Poète, viens vite à mon secours
comme une enfant, me sens perdue
Je vis un trop grand mal d’amour
depuis l’instant fatal où je t’ ai lu..

Poète qui sait fort bien guérir,
soigner les graves blessures,
ne me laisse pas ainsi souffrir,
derrière un grand et triste mur..

Poète emmène moi très loin,
dans une lointaine île déserte
toi, mon si beau magicien
qui m’a fait tourner la tête..

Poète, à toi seul je veux confier
les doux secrets de mon coeur,
ô fidèle amant, qui sait aimer
et bien parler aux jolies fleurs.

Ô poète qui m’a ouvert les yeux,
de tes beaux vers, exaucé mes désirs,
viens donc éteindre ton si doux feu
en moi allumé, qui me fait tant souffrir.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 14 votes