Partagez

Viens dans mes bras…
Pour qu’enfin, je puisse
Ouïr tes peines qui bruissent !

Viens te coucher…
Sur cette herbe mouillée,
Par nos larmes ; qu’on a souillées !

Viens te blottir
Mon corps contre le tien…
De ton mal que j’en fasse le mien !

Viens donc partager
Ton âme et toutes ses ombres !
Je serai une lumière, pour elle la pénombre…

Viens ! Je suis là…
Montre-toi que je te vois ;
Viens que je puisse te consoler, ma foi !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.43 sur 14 votes