Partagez

Portes

Il y a un temps pour ouvrir
Il y a un temps pour fermer
Il y a un temps pour partir
Il y a un temps pour rester
Une porte cent portes ou mille portes
Toutes fermées verrouillées et cadenassées
Stables ou bien branlantes de toutes sortes
Mais voici que dans le soir scintille la clé
Le sens de notre destinée qui apporte
Ainsi que les énigmes bientôt déchiffrées
Une à une les serrures sont questionnées
Jusqu’à la dernière qui livre son secret
Révélant enfin les arcanes consacrés
Les gonds basculent le jour apparaît
Dans l’aube naissante mon âme se repaît
Oubliées les peines estompés les chagrins
Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain
Les longues nuits s’effacent devant les matins
Et mon cœur absolu étanche enfin sa faim
Plus tard un jour quand je serai morte
Quand pour moi s’ouvrira grande cette porte
J’avancerai humble mais tellement fière
D’avoir découvert d’où venait la lumière
Et de là haut je te regarderai
De là haut encore je te parlerai
De là haut sans cesse je te protègerai
Et toujours toi seul mon bel amour j’aimerai



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.4 sur 5 votes