POURQUOI ÉCRIRE ?

POURQUOI-ECRIRE.jpg
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

POURQUOI ÉCRIRE ?

Pourquoi donc est ce que j’écris
Puisque personne ne me lit !
Pourquoi noircir tant de pages,
Les vêtir de mes images !

J’écris les flots des maux en mots
Mais l’océan n’est que ruisseau,
Je me crois à gué, je me perds,
Je sombre dans la rivière.

Ecrire pour vous des poésies
Qui peignent des instants de vie,
Les saisir dans une photo,
Danser les rimes en tango !

Ecrire pour rien, votre cœur
S’est fermé à moi, dans la peur
D’aller plus loin dans les secrets
Chuchotés au creux des versets.

TOUS DROITS RÉSERVÉS SHERRY YANNE 6 janvier 2013
Enregistré sous copyright N°00054250 avant diffusion sur internet
Publié sur mon site SHERRY-YANNE EN POÉSIES
http://sherryyannepoetesse.e-monsite.com/
Recueil LES PIEDS SUR LA TABLE DU POÈTE
Publié aux Éditions ANTYA
PHOTO INTERNET


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
5.00 sur 8 vote(s)

18 commentaires

  1. Vous écrivez ce que vous ressentez. Je vous lis et j’en suis ravie. C’est déjà un bon point.
    Je me pose aussi de nombreuses questions sans réponse….

    1. Ecrire pour soi même!!!
      Etre lu ou non, c’est une autre question! A moins qu’on écrive dans le but unique d’être lu? J’avoue que je m’y perds, moi qui suis novice dans l’écriture.
      Je vous lis, je lis chacun des écrits que vous faites paraitre sur le site de la Ligue, même si je ne prends pas le temps de faire « un coucou »… Je pense qu’il en est de même pour beaucoup d’autres!
      Soyez sans crainte, vos écrits sont hautement appréciés!

  2. Ce jour, cette question m’est revenue à l’esprit.
    Ce poème a déjà 4 ans puisqu’écrit le 6 janvier 2013 mais cette question ne cesse malgré tout de revenir à la surface depuis octobre 2015 et ce manque d’inspiration qui n’est plus du domaine de l’éphémère car il s’installe.
    De plus, pour ne plus être une novice dans les groupes d’écriture en général et dans le milieu poétique plus globalement, j’ai remarqué que chacun veut être lu ou recevoir (comme je l’explique dans l’article dont j’ai mis le lien, il me semble car je n’ai relu mon article depuis fort longtemps) mais pas souvent donner.
    Le constat est évident !
    Faîtes le constat vous même et vous verrez que même sur La Ligue des Poètes, ce sont toujours les mêmes qui font l’effort de lire les autres en plus de commenter (sauf si un poème ne plait vraiment pas, ce que je comprends car être hypocrite ne sert à rien non plus) alors qu’il y a un un sacré panel d’auteurs-poètes qui publient.
    Bref, j’ai les pieds bien ancrés dans la réalité du monde et ceux-là ne sont pas ceux de la poésie.
    Belle soirée à vous mesdames et merci de vos lectures.

  3. L’important c’est d’ écrire avec le coeur, avec vos valeurs à vous . Il y a toujours un échange qui se fait avec le lecteur, et je vous mets 5* .

  4. Pourquoi écrire ? parce que tu as ça dans le sang ma Belle et cette question je me la pose souvent aussi, j’ai noirci nombre de poubelles avec mes écrits avant d’oser les soumettre aux yeux du public….alors pourquoi écrire ? Parce que c’est en nous et qu’importe au fond si nous sommes lues ou pas…l’écriture c’est notre LIBERTE…….Bisous et surtout continue d’écrire tu nous enchantes

    1. Bonjour chère Sherry-Yanne Mado a raison on écrit parce que cette envie , cette fougue d’écrire d’exprimer nos ressentis est en nous comme une libération salvatrice d’une énergie .
      Donc on écrit d’abord pour soi et qu’on le veuille ou non c’est une forme de thérapie qui nous procure un certain bonheur , le fait même de rêver
      en permanence !
      Non Sherry personne n’a tourné le dos à vos écrits tellement riches en forme comme en fond . Vous êtes un immense réservoir de belles idées .Posément il faut savoir prendre un peu de recul juste un peu pour revenir y puiser et construire de sublimes poèmes car l’inspiration ne vient pas quand on s’acharne à l’attendre (elle aime se faire désirer) c’est quand on la boude qu’elle revient au galop comme pour nous supplier mais nous chère amie, nous ne sommes pas ingrats et la tenant par la main nous reprenons ensemble le chemin pour préparer le travail de demain . Ainsi va la vie !
      le max*
      bon week-end
      amitiés
      sadek

        1. Hélas Sherry-Yanne il n’ y a pas de commentaire me concernant en défilant vers le bas jusqu’à la fin. Auriez-vous oublié d’appuyer sur le bouton _laisser un commentaire_ ? lol !
          Pas grave mais j’aurai bien aimé lire la réponse de mon amie .
          A bientôt

          1. Le commentaire que j’ai mis ce jour (donc en bas de tous les commentaires publiés avant) répondait à votre commentaire même si moi je l’avais écrit avant que vous écriviez le vôtre. Cela m’évitait de me répéter. Bonsoir à vous !

  5. Bonsoir,tout le monde, écrire libére les pensées, l’imagination qui nous débordent, on se sent légère. J’ai beaucoup écrit et laissait de côté après quand je sort mes poèmes je me dit « c’est moi qui a écrit cela ». Croyez moi je lis tous vos poèmes et je respecte ce que vous écrivez. Je ne connais personnellement aucun ou aucune de vous mais je connais à travers vos poèmes le degré de votre sensibilité, particulièrement vous sherry-yanne et Jacqueline grout. On est tous et toutes les amants de la paix. Je vous souhaite une paix intérieure. Bonne soirée

  6. j’aime cette image de véhiculer la flamme de la paix ! Merci Amal Zobair pour ces mots qui me touchent. Belle soirée à vous !

  7. Pourquoi écrire ? parce qu’on en éprouve le besoin. Parce que ça nous libère. Parce que ça fait du bien tout simplement ! Pour soi même. Pour les autres. Pour le partage.
    Et quand on trouve les mots que l’on ressent dans les mots d’un autre, c’est jubilatoire !
    Merci Sherry-Yanne de nous donner autant même si l’inspiration semble tarie en ce moment, elle est juste tapie, attendant son heure pour se libérer…
    Belle journée à toi ! 5 étoiles, est il besoin de le préciser ?…

  8. Merci Sylvie pour ta lecture . Je pense que j’ai tellement écrit en 3 ans que j’ai tari le puits de l’inpiration et que rien ne me motive en dehors de concrétiser mon projet de l’histoire racontée en vers tout en sachant que cela ne peut pas être poétique mais que cela correspond à une autre forme d’écriture pour changer de la prose utilisée dans ce genre de récits. Bon week-end à toi !

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: