Partagez

Château branlant,
Pas hésitant,
Voilà l’enfant,
Tout chancelant.

Assis parterre,
Plus rien à faire.
Les fesses en l’air,
Se lève de terre.

Surpris du coup,
D’être debout,
Regarde en nous…
Comme il est chou !

Et le voici,
Qu’il nous sourit,
Cherchant appui,
Tout fier ravi.

Encore osant,
Tout avançant,
D’un pas semblant,
Vers nous riant.

Des bras l’accueillent,
Tendus d’orgueils,
Et puis le cueillent,
Sauvant l’écueil.

Alors l’Amour,
Des mains l’entoure,
Plein de mamours,
Et de bonjour.

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 11.08.2015



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.4 sur 5 votes