Partagez

combien faut-il te faire de promesses
pour qu’enfin tu chantes ma messe
j’ai depuis longtemps fait mon deuil
ne me vois-tu pas à ton seuil

combien de coup faut-il frapper à ta porte
avant que ton cortège noir m’emporte
tu n’as qu’à ouvrir le cercueil
j’y tomberai comme la feuille

combien de fois faut-il que je t’appelle
pour que tu te décides à manier la pelle
là tout près où je me recueille
je sens mes racines qui m’accueillent

combien de temps faut-il te souffrir
pour que tu cesses de t’offrir
à ces courtes vies que tu cueilles
sans qu’elles le veuillent

Robert Marois, prière au cimetière
image: science-all.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.44 sur 9 votes