PRIMAIRES POLITIQUES

BAL-MASQUE.png
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

PRIMAIRES POLITIQUES

Primaire droite ou bien Primaire gauche ?
Chacun s’imagine victoire en poche !
Les plus réticents vont traîner les galoches ;
Pourtant l’arène des élections s’approche.

Quelques vilénies par ci ! par-là ! c’est moche !
Envie de leur distribuer des taloches !
Le peuple laisse entendre ses reproches,
Mais cela ne percute pas leurs caboches.

C’est pourtant limpide comme l’eau de roche !
Simple constat que l’un ou l’autre empoche,
L’argent si durement gagné par les « cloches »,
Toujours taxées, vivant sur leurs fonds de poches.

Primaire droite ou bien Primaire gauche ?
Tous, pantins hors réalité, des fantoches !
Sur la partition politique, sans croches,
Aucun ne gouvernera sans anicroches.

Tous droits réservés Sherry-Yanne ou VBB 14 décembre 2016
Publié sur mon site SHERRY-YANNE EN POÉSIES
http://sherryyannepoetesse.e-monsite.com/
Enregistré sous copyright N°00060780 avant diffusion sur internet
Manuscrit 21ÈME SIÈCLE EN VERS déposé sous copyright (Titre et textes)

PHOTO INTERNET


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
5.00 sur 3 vote(s)

12 commentaires

  1. En France 2016 s’est achevé sur les « primaires de la droite » et 2017 commence avec les « primaires de la gauche » avant les élections en mai 2017!
    Un certain agacement s’est emparé de moi et sans chercher à faire de la grande prose d’ailleurs versifiée, je me suis amusée à écrire ce petit poème en monorimes qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui m’a permis de dire mon ressenti face à ces partis politiques qui s’éloignent de plus en plus des besoins du peuple pour ne penser qu’à leurs propres intérêts personnels, carriéristes ou financiers.
    Bonne journée à vous tous!
    http://sherryyannepoetesse.e-monsite.com/pages/mes-poemes/primaires-politiques.html

  2. C’est malheureusement un constat et c’est tragique pour l’avenir de nos enfants et petits enfants !

  3. Pas entièrement d’accord avec vous, Sherry-Yanne! Ils avancent sans masque, sans peur et (même) sans reproche…dans une mascarade ébouriffante de ridicule et de mensonges!

  4. Bonsoir Sherry-Yanne,
    C’est très bien d’exprimer ce que l’on pense et d’air son franc parler.
    Belle soirée à vous.

  5. Merci Mesdames !
    Moi je pense surtout que ces gens là n’écoutent pas « les reproches » du peuple et c’est bien dommage ! Qu’ils soient sans masque et sans peur est peut-être un tort car il ne faut pas oublier que les révolutions naissent de la faim et à ce moment là, ces gens là ont peur mais c’est trop tard! il aurait fallu y penser avant. J’ai toujours préféré prévenir plutôt que guérir car pour moi c’est signe de sagesse mais ce n’est que mon humble avis.

  6. Bonsoir Sherry-Anne,
    superbe poème .Avec de jolis vers qui nous ont ravis toute la classe politique est ridiculisée, malmenée à juste titre, ayant habitué à ses discours toujours les mêmes et mensongers un peuple, il faut le dire, avachi aussi dans son écrasante majorité.
    Les tenants du pouvoir gauche droite pourront toujours jouer la comédie du pouvoir, leur principal allié étant justement l’indifférence des électeurs, de même que le discours opportuniste avec pour toile de fond le sécuritaire et l’immigration.
    Une de mes modestes citations_ le peuple n’a jamais été souverain, un simple tremplin qui sert aux opportunistes de tous bords pour accéder au pouvoir _
    joli texte bien conçu que j’ai beaucoup apprécié.
    très bonne soirée sous un ciel étoilé
    amitiés sincères
    fidèlement
    sadek

  7. Merci Sadek pour votre commentaire toujours aussi élaboré avec la gentillesse en prime.
    Belle soirée à vous !

  8. Et pourtant la politique – la chose du peuple – est une si belle chose, mais le peuple ne réclame-t-il pas autre chose que du pain et les jeux du cirque. On a les élus qu’on mérite.

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: