Partagez

                                                      Princesse des îles .


Dans la station balnéaire

Un véritable tsunami populaire ,

Contre les paillotes qui lèchent la mer

Puis  , un raz de marée naturel

Panorama sans cérémoniel


La nature reprend ses droits

Elle refuse l’homme et ses lois ..


Premier fort épisode de houle

L ‘ océan est en colère et chamboule :

Spectacle impressionnant , on admire les chefs- d ‘ oeuvre

Mais l ‘ érosion et la montée des eaux chavirent les oeuvres .


Falaises et rivages envahis de vagues bouillonnantes

Les habitations  ne sont  pas assez  résistantes .

Les plages sont rongées par les écumes amères

Et les coraux se meurent sur le sable à l’air .


Aucun pardon… Le dernier mot de la nature

Il faut tout reconstruire de la toiture

Au jardin … Désabler les boutures !


L’ alizé s’est tu

Il ne me parle plus

Le volcan s’est endormi

Mon île est sans bruit


La lune en croissant me regarde  et se décline

Un halo de nuage l ‘ habille de robe mousseline

La nuit s ‘ installe sur ma ville jusqu ‘ à  l ‘ aurore :

Elle s ‘ endort

Demain , cette princesse sera ornée d’or


Car La Réunion île intense se fait toujours belle au réveil

Un voile sur une  voûte d’ arc -en -ciel

Même si nous attendons des tempêtes

Elle est toujours prête !


Un hiver austral avec des embryons dépressionnaires

C’est une dernière révérence pour ma terre

Ce mois d’avril , le frais arrive dans les  montagnes

Les cyclones se noieront dans les pagnes !


Car en cette période ,selon les écrits historiques

En deux siècles , aucune activité cyclonique

A abîmé la traîne  de la princesse sous les tropiques

Elle va se réchauffer de fleurs exotiques .


LUCYE RAYE 22 AVRIL 2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.86 sur 304 votes