Partagez

Elle penche la blonde

Une tête aux yeux gris

D’une vielle  fenêtre…. très originelle

On dirait petit chat coincé

Je lui dis « descend »

Elle me répond « je ne peux pas »

Des escaliers….ou sont mes pieds

Suis-je prisonnière sur mon canapé

Je vois le monde….en imagination

Face d’elle le grand jardin….

Parle d’enfants….petits et grands…

Donne titre à la vie

A chaque moment ; dans son calendrier

Elle est toujours coincée……

Prisonnière sans barrière…..

Le gardien au long congé……

Dans sa mémoire reviens au temps

Navigue par audace dans le passé

Collection de sa beauté….

Silhouette d’un mannequin  élancé…..

Visage et taille de grande  beauté

Miss nord qu’elle était

Maintenant tout a changé

Un tableau de chat blanc

Entre les grilles coincées…..

Déprimé……désespéré…….

Apparaitre d’une vieille fenêtre…..

Que le forgeront a passé des jours

Pour finir…….et tracer……

Ne savait plus…..qu’il travaille….

Une fenêtre d’une prison à volonté……

© Le 01/11/2017 Khadija Elbahar



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 9 votes