Partagez

Surgis du néant, comme un fauve blessé,
N’ayant dans ma tête qu’une seule idée :
Vivre ma vie puis tuer mon passé.
Puis-je espérer ma bien-aimée,
Brûler le temps pour te retrouver ?
Ce temps qui ne m’a pas laissé
Vivre ma vie puis tout effacer !
Je prie le hasard pour te rencontrer
Au fond de ma mémoire et t’enlacer,
Toucher ton corps et t’embrasser.
Je ferme les yeux pour te regarder
Brûler mon cœur de t’avoir aimée.
Que faut-il faire pour te prouver,
Que ton amour va me tuer ?
Je vis, mais mes jours sont comptés.
Viens mon amour me délivrer
De ma mort et de mon passé.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.77 sur 22 votes