Partagez

tu es belle d’être toi,

pas la beauté des papiers glacés,

qui fige les corps meurtris,

étouffés par des armures d’apparat,

aveuglé par la promesse des clichés,

qui jure de les rendre plus jolies.

Tu es beau comme un roi,

pas cette beauté tyrannique,

qui terrorise les autres,

car ils ont peur de tes lois,

les poussant à prendre des risques,

pendant que toi tu te vautres.

Ils sont beaux d’être eux,

libre de s’aimer sans se justifier,

de faire la fête quand ils le veulent,

de croire ou non en Dieu,

sans que vous les tuiez,

victimes de vos orgueils.

Nous sommes beaux d’être en vie,

d’une splendeur jaillissant des coeurs,

pas de ce rêve poussiéreux,

que l’on nous vends à bas prix,

recherche l’âme soeur,  

il fait si beaux de vieillir à deux.

                                                                                  Dimitri Aksil.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 4 votes