Partagez

Boire à la source humide et douce
Aux charmes charnus de Ta bouche,
Imbiber d’une tendresse farouche
Sous le cuir de ma peau d’ours
Et rêver alors,
Rêver l’or dans la secousse !

de Matthieu Marsan-Bacheré



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes