Partagez

Vous que le destin a fait belle et blonde,
Et vos yeux purs d’un bleu azuré,
Vous qui vivez si seule hors du monde,
Dans votre immense château, retirée,

Je pleure sur votre solitude..

Vous souffrez que nul n’admire votre beauté,
Le parfum de votre rose n’embaume que son jardin.
Vous avez froid, car votre chaleur reste dans son foyer
Et nul ne vient enlacer votre corps au lit dès le matin.

Je pleure sur votre solitude..

Le vin de votre bouche n’enivre pas ceux qui ont soif d’amour
Car qui viendrait sécher les larmes qui coulent sur leur lit de roses.
Qui boirait aux sources abandonnées dans le désert pour toujours,
Le soleil rayonnant ne serait soleil s’il ne chassait le ciel morose

Je pleure sur votre solitude..

La chaleur si elle ne faisait fuir le froid ne serait chaleur
La lumière si elle ne chassait l’obscurité ne serait lumière
Car une reine sans ses esclaves ne serait une vraie reine
Et l’amour ne saurait exister sans deux êtres qui s’aiment

Je pleure sur votre solitude..



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.69 sur 13 votes