Partagez

Sous ces cendres,
Âmes et espoirs sont brûlés,
Perdus et tristement oubliés,

Sous ces cendres,
Femmes et enfants sont calcinés,
Pères et grand-pères enterrés.

Sous ces cendres,
Le ciel est devenu
Un bien étrange inconnu.

Sous ces cendres,
La terre violée s’est tue,
Les arbres ne dansent plus.

Sous ces cendres,
Désespoirs et misères prennent place,
Avenir et noirceur s’enlacent.

Qui pour donner un peu d’amour ?
Qui pour raviver l’essence de l’humanité ?
Qui pour encore aimer ?



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes