Partagez

Je t’écris comme je rêve. . .
Une nuit sans étoiles ouvre ses portes
Un refuge où mes yeux dinent en silence
Charment mes pensées qui dévoilent leurs attraits
La parade poétique est annoncée
Des mots sans mesure, libres et essoufflés
A te suivre sur ton chemin de lune
Je t’effleure de sa pâleur
Pour lever le vent le long de ton sillage
Je te rejoins et tu m’accompagnes
Nos rires illuminent l’antre
Ce lieu dit où tu caches ta nostalgie
La traversée retient le temps
Celui où tu me manques
Où les marées du coeur repoussent les dunes
Je cueille sur le sable tes trésors
Dont tu m’apprendras l’histoire
Et mes mains se réveillent en émoi
Chargées du butin nocturne
Que ton parfum a embaumé de paroles.
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.36 sur 11 votes