Partagez

 Quinze moins huit…
Une vie légendaire,
 Tragédie versus stratégie,
 Ensorcelle le monde entier.
Une énergie débordante,
D’où viennent les poussières
 D’une myriade fière,Se manifeste 
Fiable et redoutable
 Par des forces conjuguées 
À tous les temps.
Sommeil paradoxal…
Un temps duquel
 La cruauté se préoccupe,  
Un temps au sein duquel 
Les sonorités se transforment 
En mélodie métaphorique… 
Ces temps dans lesquels
 L’écho vigoureux
 De la subordination 
Engrange le frisson.
Image d’un art visionnaire
 – Sous le symbole imaginaire
– D’une symphonie légendaire et sublime,
Subtil surfilé du surgissement solaire
 Projetant les couleurs d’un arc Si subtil à notre ciel.
Sur un visage plein de rage,
Les jours rougissent
 À cette mélodie mélancolique.
 Les cœurs chauds, harmonies, revendiquent,
Symphonie légendaire du monde émerveillé.
 Plus de nuit sombre 
Plus d’ombre
 Plus de noirceur étranglée, sans reflet. 
Un beau jour,
Voyant la pleine lune sans retour
, À Quinze moins huit
 Surviendra le reflet excentrique
 D’un autre clair de lune.
Un jour comme une nuit 
Sous un feu enchanté.
 
 
 
 Saloua El Euch
Reflet excentrique



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.25 sur 4 votes